Historique de La méthode Zen Waza Kai

La Zen Waza Kai, est un style qui est né par l’association de 2 écoles d’arts martiaux:

– le jujutsu Tai Kih Kai (Association du corps et de l’esprit)

– le Goshin Jutsu (école axée essentiellement sur la self-defense)

Le Jujutsu Tai-Kih-Kaï est un style qui a été crée par Maître Willem Tieleman, 9ieme dan jujutsu. Ce style est issu lui même de la grande école de la Tenshin Shinyo ryu, du pur jujutsu classique.

Le Goshin jutsu signifie l’art de se défendre ou de la self defense. Ses mouvements sont plus arrondis, et visent aussi à l’efficacité. Enseigné par Maître Paul Roland, sensei 6 dan de goshin jutsu, ce style améliorera considérablement notre travail technique.

En 2006, la ZEN WAZA KAI est créée par maître Etienne Evrard, à l’époque, 2iem dan de jujutsu Tai Kih Kai et 3ième dan de Goshin jutsu.

Des nuits de travail à répertorier, et à re-classifier les mouvements, selon une approche nouvelle, et didactique.

L’école de la Zen Waza Kai reste dans la filière classique du JUJUTSU. Le port du Hakama, rappelle le jujutsu ancestral. Certains nous confondent avec des pratiquants d’Aikido mais il n’en est rien. C’est bien une école de pur jujutsu. Ses formes ont été arrondies par le goshin jutsu mais les bases, sont classiques. On y garde la terminologie japonaise, et l’art de chuter correctement, y est assez développé.

La pratique des armes blanches y est aussi présente, associant les pratiques du jujutsu classique, et ses clés et projections « standards », et l’art d’une défense efficace et expéditive, provenant du goshin-jutsu.

Qu’est ce qui caractérise la ZEN WAZA KAI ?

– la proximité dans la défense (le corps à corps),

– la mobilité et la pratique de l’art des déséquilibres dans la défense,

– la pratique d’un style ‘aérien’ en projection et chute (mais confortable, en finalité),

– la pratique des armes réelles à partir de la ceinture noire,

– l’exécution d’un KATA spécifique à la ZEN WAZA KAI pour le passage de la ceinture noire 1er dan,

– l’exécution de KATA internationaux connus (goshin jutsu, Kime no KATA, et autres…),

– l’exécution d’un KATA pour l’accès à la ceinture verte (préparant le pratiquant aux attitudes martiales),

– un programme découpé par ceinture avec des mouvements obligatoires, et d’autres optionnels, qui tiennent compte des aptitudes de tout le monde.

La Zen Waza Kai a été repérée en mai 2014 (lors d’un stage fédéral) par Maître Jean Prins, 10ième dan, du club de Rebecq, et se révèle être une méthode efficace et didactique.

Son style est actuellement sous les projecteurs des compétitions de Random Attack. Il nous a rapporté 2 médailles d’argent lors d’une compétition interne à la fédération AFTJ&DA. Lors de ces compétitions, mon objectif n’est pas de gagner mais de faire connaitre notre style.

Ce style que j’ai créé, a été pensé comme une méthode de défense efficace, mais surtout dans le respect de l’esprit de pacifisme des arts martiaux. Ce style n’oublie pas que la meilleure victoire est de ne « jamais devoir combattre« …

Etienne, professeur et créateur de la ZEN WAZA KAI.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.