Le jujutsu

fond_jujutsu.gif

 

Le jujutsu, où voie de la souplesse est le plus ancien des arts martiaux. Il est issu de la nuit des temps, mais sa véritable création eut lieu entre 1185 et 1333.

Cette discipline a été conçue pour qu’un guerrier désarmé puisse se défendre face à un adversaire armé.

L’art du Ju-jutsu « guerrier » visait principalement à anéantir l’adversaire. Ils utilisaient des techniques dangereuses et souvent mortelles.

C’est ainsi que le véritable essor de cette méthode de défense eut lieu au cours de la période entre 1615 et 1868, période de paix et de retour de l’ordre, les samuraïs étant désarmés et désoeuvrés. Les écoles de Ju-jutsu ont été élaborées par ces anciens samuraïs. Au cours de cette période, les techniques s’affinèrent en associant plusieurs mouvements et contre-prises.

sports016_prv.gif

Ces techniques furent codifiées après que les samuraïs furent désarmés.

Des disciplines telles que le Judo, le Karaté et l’Aïkido sont dérivées du Ju-jutsu ancestral. Et c’est donc ainsi que le Ju-jutsu fut peu à peu oublié au profit du Judo et du Karaté.

C’est en 1904, en France qu’un certain Guy de Montgrillhard ouvre une salle de sport de combat, le Ju-jutsu. Le Ju-jutsu acquit ses lettres de noblesses lors d’un combat entre cet homme et Georges Dubois, boxeur et maître d’armes qui s’était insurgé contre ces techniques de défense à la méthode japonaise.

Le continent européen découvrait ainsi cet art ancestral du combat, passé aux oubliettes depuis plusieurs années mais dont les arts martiaux connus étaient tirés.

Des écoles furent ouvertes en Europe, aux Etats-Unis et partout dans le monde. Des maîtres créerent leur propre méthode, toutes tirées de l’art ancien utilisé par les samuraïs pour se défendre à mains nues contre un ennemi armé.

De nos jours, le Ju-jutsu est surtout utilisé par les forces armées et la police, ceci en raison de son éfficacité qui peut parfois se réveler dangereuse.

Les clubs ouverts, quant à eux, à tout public, enseignent différentes méthodes de Ju-jutsu, appelées parfois SELF-DEFENSE tout en prônant un esprit de pacifisme. Le but n’étant pas de tuer mais de simplement se défendre contre une attaque, par une technique à main nue, proportionnelle à l’agression.

Il s’agit donc d’apprendre à se défendre de la manière la plus optimale possible en fonction de l’agression, de son propre tempérament et de son propre gabarit .

Le ju-jutsu comporte des techniques :

  • de frappe,
  • de clé,
  • d’ étranglement,
  • de projection,
  • d’ amenée et
  • d’ immobilisation.

Le jujutsu, comme pas mal d’arts martiaux, est une discipline personnelle , où l’on évolue à son propre rythme.

L’obtention des ceintures n’est et ne doit jamais être une course contre la montre. Il faut se laisser le temps d’évoluer dans son physique et son mental, afin d’arriver au niveau de maîtrise requis, qui permettra de se sentir plus équilibré, dans notre vie en général.

sports013_prv.gif